Firebirds

Une compétition est à la base du spectacle. Une parade de cinq téméraires pilotes juchés sur leurs engins volants parcourt la ville, accompagnée du personnel au sol (amateurs) et de la fanfare Le Snob. Les concurrents se disputent la faveur du public : qui a la plus belle machine ? qui a le plus de chances ? qui aura la première place sur la ligne de départ pour s’élever de la rampe de lancement dans les airs ?

Flammes et explosions propulsent ces machines lors de leurs grotesques essais d’envol. Et la jalousie des participants n’est pas la seule à semer la zizanie : un ange noir joue également un drôle de jeu avec les pilotes.

La mise en scène

Une bagarre désordonnée pour s’emparer des premières places commence. Les pilotes se gênent mutuellement, bloquent l’accès aux concurrents, se volent d’importants accessoires de vol pour arriver les premiers à la rampe de décollage. Mais auparavant, tous les concurrents doivent passer par des rituels, comme par exemple un baptême des appareils de vol par un ange noir et un grotesque pit-stop.

↓ En lire plus

Pour la parade aérienne finale, les machines sont dirigées les unes après les autres par des contrôleurs. À cette occasion, les pilotes prétentieux utilisent la rampe aérienne non seulement pour la présentation de leurs appareils, mais aussi pour d’arrogantes démonstrations de leurs talents. Les envols se terminent pourtant de façon aussi brusque que spectaculaire. Un seul pilote réalise son rêve le plus cher : avec l’aide de l’ange noir s’envole une acrobate aérienne dans le ciel de la nuit, accompagnée de poétiques effets de feu.

Cliquer sur la photo pour agrandir


© 2002 H. Teupel / Film & TV Produktion. L’utilisation/ la copie de cette vidéo Youtube n’est possible qu’avec l’autorisation explicite de Theater Titanick.

La musique

La déambulation est accompagnée par la Fanfare Le SNOB de Niort (F), avec laquelle nous coopérons depuis des années. Avec saxophone, trompette, clarinette, percussions et un banjo, la Fanfare Le S.N.O.B. accompagne à merveille les bouffonneries des pilotes ! La musique festive et dynamique offre une palette de phases mélodiques mais aussi de collages sonores chaotiques.

Les bénévoles

L’intégration de comédiens bénévoles constitue un aspect important du travail de Titanick. Titanick offre aux intéressés la possibilité de travailler avec des professionnels et de participer à des événements théâtraux hors du commun. Grâce à leur lien particulier aux lieux de représentation, les groupes locaux donnent par ailleurs aux grandes manifestations de Theater Titanick une tonalité particulière.

↓ Faits et chiffres
Durée: env. 80 Minuten, selon la longueur de la déambulation
Début de la représentation: crépuscule ou obscurité totale
Jauge: 500 à 5.000 spectateurs
Espace scénique pour scène d’ouverture: 25 x 10 m (plus spectateurs)
Longueur de la déambulation: 600 à 1.000 m
Espace scénique pour scène finale: 60 x 40 m (y compris spectateurs)
Interventions: Si possible sur espaces surélevés, ex balcons, marches, toits le long du parcours.
Équipe Titanick/Le SNOB: 36 personnes
Participants aux ateliers: env. 15 personnes à partir de 18 ans
La mise en scène est flexible et adaptable à au lieu de représentation. Nous vous invitons à nous contacter pour déterminer l’organisation de Firebirds selon vos conditions locales. Nous vous envoyons la fiche technique sur demande. Pour cela, veuillez nous contacter.
↓ Distribution
Idée: Theater Titanick
Mise en scène: Uwe Köhler
Directrice des ateliers: Clair Howells
Comédiens/comédiennes: Christian Backhauß, Kascha Borgmann, Michael Hain, Thomas Kuhnert, Georg Lennarz, Rahel Valdivieso
Musique: Gundolf Nandico, Le SNOB & Cies. (F)
Direction technique: Robert Voigt, Jörg Rost, Hubert Hogrebe
Techniciens (conception et fabrication des machines): André Böhme, Markus Geng, Christian Hofmann, Stefanie Holzscheiter, Stephan Keusch, Elias Macke, Cord Meyer, Steffen Michel, David Pohle, Michael Quadflieg, Jan Rieve, Reinhard Schiller, Stefan Sonntag
Costumes: Dunja Marija Kopi, Tanja Schulte, René Stieler, Eve Weight
Lumières: Johannes Sundrup, Andreas Liedl
Son: Louis Altrogge †, Ingo Koch, Hilko Ahlrichs
Effets spéciaux: Maik Winkelmann, Robert Schiller, Elisabeth Schiller-Witzmann, Friederike Keil, Matthias Stein, Ricardo Borau
Chargée de diffusion: Sarah-Jane Reed